Comment réduire le bruit d’un portail a gache magnétique

Avec la montée du taux de cambriolage et d’effraction actuel, il est important de rester vigilant à l’égard des systèmes d’ouverture. Eh oui, la grande majorité des cambrioleurs passe par ces accès. C’est donc la raison pour laquelle, bon nombre de particuliers s’orientent vers l’usage d’un portail à gâche magnétique. Bien évidemment, ce dernier assure et optimise la sécurité d’une demeure ainsi que celle de ses occupants. Pourtant, le seul bémol de cet équipement se réside dans le confort sonore. En effet, il est très bruyant lors de son mouvement vu que le contact des aimants claque fort. Vous vous demandez donc comment réduire le bruit, qui à la longue vous agace ? Découvrez les meilleures astuces sur cet article.

Astuce n° 1 : Régler le ferme-porte à une vitesse minimum

À titre d’information, un portail, une porte d’entrée ou encore un portillon dispose d’un ferme-porte qui s’agit d’un dispositif mécanique. Il a pour rôle de refermer automatiquement l’installation lorsque celle a été ouverte. Ainsi pour régler le problème sonore d’un portail à gâche magnétique, régler le ferme-porte à une vitesse minimum est une excellente solution. Il est à noter qu’il existe différents types de ferme-portes sur le marché. Vous n’avez qu’à choisir le modèle qui répond le mieux à votre exigence.

Bien évidemment, vous pouvez lancer dans cette opération, vu que celle-ci est facile à procéder. Mais si vous avez de doutes ou que vous n’avez aucune compétence en bricolage, il est important de faire appel à un expert en serrurerie.

Astuce n°2 : Mettre en place un « silent bloc » entre le portail et le mur de votre logement

Si la première méthode ne vous satisfait pas, vous pouvez essayer cette deuxième astuce : ajouter un « silent bloc » entre le portail et votre mur. Il s’agit d’un petit élément mécanique qui est en général équipé de caoutchouc ou de polyuréthane. Il a pour fonction d’absorber les chocs, les vibrations ainsi que les bruits. Il peut parfaitement être considéré comme de véritable amortisseur de choc entre les différentes pièces mécaniques. Sachez que pour bonne efficacité, un silent bloc doit à tout prix respecter quelques critères d’élasticité et d’amortissement.

Par ailleurs, cet équipement se décline en 4 types. Il y a le silent bloc composé d’un bloc élastique ainsi que 2 parties métalliques et celui de type balancier. Vous avez également le type anti-basculement et celui hydraulique. Vous n’avez donc qu’à choisir le modèle qu’il vous faut et qu’il vous convient. Afin d’éviter les mauvaises surprises, nous vous invitons à demander l’avis d’un professionnel avant d’en acquérir.

Astuce n°3 : coller un matériau amortissant sur l’un des aimants

Si ces 2 précédentes solutions ne suffisent pas, vous pouvez attaquer directement à la racine du problème. Pour cela, il vous est possible de coller un matériau amortisseur comme un caoutchouc ou des pastilles en silicone sur l’un des aimants du portail. Cela va sûrement éviter le claquement. Néanmoins, cette solution va éviter le verrouillage total du portail. Le matériau doit donc être enlevé pendant la nuit ou si vous n’êtes pas chez vous.